ehpad, ssr et unité Alzheimer à Modane - 73

façade est - photo Stéphane Chalmeau ©
façade est - photo Stéphane Chalmeau ©
parvis d'entrée publique - photo Stéphane Chalmeau ©
cheminement extérieur - photo Stéphane Chalmeau ©
façade ouest - photo Stéphane Chalmeau ©
façade ouest - photo Stéphane Chalmeau ©
façade ouest - photo Stéphane Chalmeau ©
façade ouest - photo Stéphane Chalmeau ©
patio unité Alzheimer - photo Stéphane Chalmeau ©
atrium - photo Stéphane Chalmeau ©
atrium - photo Stéphane Chalmeau ©
salon d'étage - photo Stéphane Chalmeau ©
chambre unité Alzheimer - photo Stéphane Chalmeau ©
façade ouest - photo Stéphane Chalmeau ©
façade ouest - photo Stéphane Chalmeau ©
domaine:
type:
performance énergétique:
chronologie:
surface:
pôle:

maître d’ouvrage
centre hospitalier de Modane

assistant maître d’ouvrage
Voxoa

nature de l’opération
construction neuve,
120 lits répartis sur 2 unités d’ehpad, unité de soins de suite (28 lits) et 2 unités Alzheimer (28 lits), pôle d’accueil et de soins adaptés, cuisine centrale, service de soins infirmiers à domicile

shon  : 8 014 m²
montant des travaux  : 12 390 000 € ht
livraison : juin 2013

équipe de maîtrise d’œuvre
mandataire : nunc architectes, Vincent Rey-Millet
paysage : Alice Brauns
structure : Agibat
fluides : Cera
économie : GEC Rhône-Alpes
cuisine : Fluitec
acoustique : Echologos

caractéristiques thermiques
perf. énergétiques : BBC -15%
Cep : 225.5 kWh-ep/m² shon
infiltrométrie : 0.23 (Q4)

systèmes
chauffage : chaudière bois 95% - appoint fioul 5%
ECS : solaire 48% - récupération 7% - fioul 45%
ventilation : double-flux avec récupérateur de chaleur
suivi : GTC

description
Le nouveau Centre Hospitalier de Modane s’implante, à près de 1100 mètres d’altitude sur un versant exposé plein sud et une parcelle de 12 % de pente moyenne. Il est composé de deux volumes imbriqués selon un plan en T et décalés dans la pente en tirant parti de la déclivité pour créer deux accès distincts et indépendants : un accès technique et logistique à la cote 1083 et l’accès public principal à la cote 1088.

A l’aval, un premier volume de 2 niveaux sur sous-sol se situe à courbe de niveau le long de l’accès technique et de la cour de service. A l’amont, un second volume de 3 niveaux sur rez s’implante perpendiculairement au premier, dans l’axe Nord-Sud de la ligne de pente. Cette orientation des volumes permet de développer de grandes façades Est, Sud et Ouest bien ensoleillées et sans vis-à-vis. Les façades Nord sont de ce fait très limitées.

Dans une volonté de contemplation et pour favoriser les sorties en promenade, un soin tout particulier est apporté aux espaces extérieurs :
- un vaste parvis d’accueil arboré à l’Est, prolongé par un large porche abrité ;
- un jardin « belvédère » à l’amont du site, accessible de plain-pied depuis le premier niveau de l’ehpad et le quartier voisin ;
- un jardin plus frais à l’ouest, devant le pôle d’accueil et de soins adaptés et l’atrium.
Parvis et jardins sont reliés entre eux par des cheminements accessibles en pente douce (4%), plantés de vivaces colorées.

L’entrée principale, située au rez-de-chaussée haut, étage commun aux 2 volumes, est signifiée par un large porche en continuité du parvis d’entrée. Il débouche dans l’atrium qui traverse tous les niveaux de vie. Point focal central, lieu de passage obligé des résidents, des visiteurs, du personnel administratif et médical, l’atrium est le lieu de rencontre. Baigné de lumière naturelle, il met en communication l’entrée de l’établissement et ses 3 niveaux d’hébergements EHPAD et SSR et génère de ce fait du lien social entre tous.

Les deux unités d’hébergement alzheimer, au niveau de l’entrée principale, sont organisées en boucle et sans cul-de-sac autour de 2 patios intérieurs. Elles se prolongent à l’Est et à l’Ouest, par 2 jardins thérapeutiques sécurisés. Ces jardins, intérieurs et extérieurs, qui apportent la lumière naturelle au cœur des unités, sont autant de repères dans l’espace et dans le temps, de la journée, de l’année.

Par une organisation compacte des services d’hébergement, les chambres EHPAD et SSR ne sont jamais éloignées des lieux de vie et de soins, tout en offrant diverses possibilités de parcours. De grandes terrasses d’étage Est et Ouest dilatent l’espace de vie intérieur en ouvrant généreusement sur le paysage montagneux environnant.